( 6 novembre, 2020 )

Histoire de Bannay (57220) résumé

Le village de Bannay installé sur une rive de la Nied a été occupé très anciennement comme le prouvent les sites protohistoriques et galloromains qui y ont été localisés.
La particularité de Bannay est d’avoir été une dépendance espagnole jusqu’en 1769, date d’une convention avec le roi de France; cela faisait dire aux gens de Morlange qui devaient se rendre à l’église de Varize qu’ils devaient « traverser l’Espagne ». Sans qu’on en connaisse la raison, le village est construit sur une seule rive de la Nied et la partie la plus proche de la rivière a été détruite pendant la dernière guerre.
Si le village a toujours été communauté indépendante, il n’a jamais été paroisse mais a toujours été annexe de celle de Varize; autour de cette église dans le cimetière paroissial, Bannay dispose d’un espace réservé à ses morts. Par contre le village possède une chapelle dédiée depuis le XVIIIe siècle à St Hubert. Anciennement cette chapelle était bénéficiale et régulièrement on y nommait des chapelains qui récoltaient les revenus.
Déjà avant la révolution, le petit village disposait d’un ludi-magister. Par la suite, la commune rencontra beaucoup de difficultés pour fournir une maison d’école puis pour avoir suffisamment d’écoliers pour justifier la permanence de cette classe. Cela s’explique sans doute par la baisse de la population qui passa de plus de 200 âmes en 1820 à une soixantaine dernièrement.
La commune de Bannay était une commune pauvre car elle ne disposait d’aucune forêt. Par contre, depuis toujours un moulin banal a existé sur la Nied vers Morlange.
Le ban de Bannay contient une ferme importante à Itzing donnant sur Courcelles-Chaussy; elle était déjà citée en 1681 et dépendait de la seigneurie de Varize et des Montpezat, seigneurs de Bannay.

La Société d’Histoire et d’Archéologie des Pays de la Nied (SHAN) Hôtel communautaire 29a rue de Sarrelouis 57220-BOULAY a réalisé une monographie communale consacrée à Bannay de 44 pages A4. Elle peut être acquise en échange d’un chèque à l’ordre de la SHAN de 10€ plus 6€ de frais d’envoi.

Pas de commentaires à “ Histoire de Bannay (57220) résumé ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|